Réparations discrète de trous sur un t-shirt délicat

Voilà un autre t-shirt d’une grande marque qui montre rapidement des signes d’usure, sous la forme de deux trous qui ont l’air énormes. Si énormes qu’ils peuvent servir de porte-fleurs…

Source du problème

J’ai découvert un trou sur le côté du torse et un deuxième est apparu sur le dessus d’une manche. Les trous, mais surtout leur localisation, sont très inhabituels pour moi. Normalement,j’ai des trous dans mes vêtements à l’avant proche du nombril, ou sur les coutures. Le trou sur la manche est particulièrement surprenant car ce n’est pas du tout un endroit propice à l’usure. Après inspections, ce sont les fibres du tissus qui semblent rendre l’âme, se cassant et se détricotant ensuite. Comme ce sont les fibres qui cassent, cela m’indique que je n’ai pas besoin de renforcer la zone comme je le ferais dans une fourche de pantalon ou une aisselle. Par contre, il y a fort à parier que je réparerai ce t-shirt plusieurs fois dans les mois à venir, je m’attends à ce que les fibres cassent à d’autres endroits.

Si ce n’est pas le problème que vous avez, voici d’autres suggestions qui sont parues sur ce blog:

Critères pour cette réparation

C’est un t-shirt que j’aime porter avec des jupes à motifs, donc je voulais préserver son caractère uni. Il est aussi assez délicat, un peu transparent et mince, donc je souhaitais éviter d’ajouter une grosse épaisseur (par exemple avec un appliqué ou un gros fil de réparation). Contrainte additionnelle, les magasins sont fermés en raison de la pandémie, j’ai à ma disposition très peu de matériel pour faire cette réparation (du fil de quelques couleurs, des bouts de laine et des reste de tissu pou bébé).

Réflexion

Insérez ici quelques semaines pendant que je me creuse le coco en me demandant comment je pourrais bien réconcilier tous ces critères…

Méthode de réparation

J’ai finalement opté pour un méthode simple, dont la clé est de choisir un fil très mince, soit environ de la même taille que la fibre composant le tissu du t-shirt. Dans mon cas, c’est un fil à coudre bleu marine, très proche de la couleur de mon t-shirt. Le choix du fil très mince aide à garder l’aspect délicat du vêtement. En contrepartie, il y a plus de travail à faire que si j’avais choisi un fil plus gros. La réparation a tenu au lavage en machine (à noter que je ne mets pas ce t-shirt à la sécheuse, donc je n’ai pas testé), par contre je m’attends à ce qu’elle soit un peu plus fragile qu’une grosse patch. Pas surprenant vu la délicatesse du vêtement.

J’ai tissé le fil au mieux dans les mailles du tissu en utilisant ma plus fine aiguille , dans la direction verticale seulement et sans trop tendre le fil pour conserver l’élasticité du vêtement. J’ai tenté de suivre les lignes verticales formées par le tricot pour un meilleur résultat, ce qui est simple en général mais demande un peu d’adresse autour du trou.

Le fil se promène comme un serpent. On le voit lorsqu’on place le tissu devant une source de lumière. Sur l’endroit, le résultat est plutôt subtil.

Lorsque terminé, on fait deux petits noeuds à chaque bout du fil et voilà le travail.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :