Réparer un t-shirt avec un vieux bas: la matière première est partout

Vous aussi, vous avez des bas qui sont partis pour la planète des bas perdus, laissant derrière leur douce-moitié? Je vous propose une façon de réutiliser ceux qui sont laissés derrière pour une réparation express et budget.

L’aisselle de ce t-shirt nécessitait un petit renforcement, tel qu’illustré par les deux trous sur l’image. Comme peu de gens risquent de voir cette réparation j’ai opté pour une réparation rapide, avec ce que j’avais sous la main, soit un vieux bas usé à la trame à plusieurs endroits. Je dois vous avouer que je trouvais plutôt amusant de réutiliser un vieux truc que Monsieur venait de me recommander de jeter aux poubelles!

Pourquoi ça fonctionne? Les deux tissus sont tricotés, un peu extensibles et environ de la même épaisseur. Je vous ai fait cette petite démonstration à l’aisselle, car c’était la réparation que j’avais sous la main, mais vous pourriez bien sûr appliquer la même technique à d’autres endroits.

Fermer le trou

Afin de garder la forme du vêtement, on referme le trou. Simplement, on rapproche les deux côtés du trou. On fait un point d’un côté du trou, puis de l’autre et on alterne ainsi sur toute la longueur du trou. Puis on tire sur le fil pour refermer. Cela fonctionne bien si le trou n’est pas trop gros et que l’on travaille avec un tissu tricoté et non tissé, puisque ces derniers auront tendance à se défaire.

Découper un renforcement

C’est ici que le bas entre en scène: on en découpe un morceau suffisamment grand pour couvrir le trou renforcé et un peu plus. En général je compte une marge d’au moins 1 cm tout le tour du trou. Pour un trou refermé de 2 cm de long, je découpe donc un morceau de 2 cm de largeur par 4 cm de longueur. J’ai pris soin de ne pas utiliser le haut du bas, qui généralement est tricoté en côtes et a une texture différente, plus épaisse que le reste du bas. Cela évite d’ajouter beaucoup d’épaisseur qui pourrait être inconfortable à l’aisselle.

Nul besoin de repasser ou de faire un bord à notre renforcement: il est en tissu tricoté et ne devrait pas se défaire à une grande vitesse. Certes, ça pourrait être plus élégant, mais ceci est une réparation express!

Sécuriser le renforcement

Ce magnifique renforcement fait à 100% de vieux bas doit maintenant être placé au bon endroit (à l’intérieur du vêtement) et tenu en place. On voudra coudre des points sur la longueur et la largeur du renforcement pour qu’il suive bien les mouvements du vêtements, particulièrement puisqu’il se situe dans l’aisselle. Je n’avais même pas de fil vert sous la main, j’ai utilisé un fil qui contraste. J’ai fait une petite couture supplémentaire autour du trou, ce n’était peut-être pas nécessaire mais comme l’aisselle subit beaucoup de tensions je n’ai pas pris de chances.

En moins de quarante minutes, le tour est joué et ce chandail s’est probablement gagné quelques années de vie supplémentaires!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :