Donner une p’tite jeunesse à un bord de pantalon

Les bien-aimés pantalons mauve de Monsieur font (déjà) leur retour sur le blogue. Après avoir réparé quelques trous, l’usure des poches et des bords du pantalon est devenue plus visible.

Pour les poches, j’ai réutilisé une recette que j’ai déjà partagée ici, qui consiste à recouvrir la bordure de la poche. Comme le tissu de ces pantalons est vraiment difficile à agencer, j’ai opté pour un tissu contrastant que j’avais déjà: un velour mauve foncé. Il vaut mieux y aller avec parcimonie, un tissu plus contrastant sera plus élégant si la bordure est plus étroite tel qu’illustré ci-dessous. L’épaisseur du tissu (ici un velour, donc assez épais) est aussi à prendre en compte. La première itération à mon avis est trop lourde par rapport au reste du vêtement, mais ce n’est qu’une question de goût!

Itération 1: J’ai tenté de recouvrir la bordure et les surpiqûres

Itération 2: Je n’ai recouvert que le passepoil

Pour le bord de pantalon, j’ai adopté une technique très similaire en ajoutant une bordure avec le même tissu contrastant. C’est une technique qui s’apparente beaucoup à poser un biais. Cependant, la bande de tissu n’est pas repliée vers l’intérieur sur l’envers du vêtement. Cela permet de rendre la surpiqûre invisible.

Le bas de pantalon offre un peu moins de flexibilité pour la largeur de la bande que la poche. La photo ci-dessous montre bien que le bas de pantalon a deux lignes d’usure, l’une à la pliure, et l’autre à la hauteur de la couture. On souhaite que la réparation masque les deux.

Pour éviter la lourdeur dans le bas du pantalon, mieux vaut découdre l’ourlet et retirer l’excédent de tissu. Il peut aussi être utile de mesure la largeur de l’ourlet pour calculer la taille du morceau de tissu à découper

La prochaine étape est de préparer la bande de tissu qui sera posée sur le pantalon pour former la bordure. On découpe une bande dont la taille sera fonction du vêtement à réparer – voir les suggestions de mesure ci-dessous. Je conseille de faire un zigzag sur le contour pour éviter que le tissu ne se défasse. Les deux bouts de la bande sont ensuite cousus ensemble de façon à répliquer la forme de la jambe du pantalon.

Finalement, on pose la bande sur le pantalon, en utilisant une technique similaire à celle utilisée pour les poches. On coud la bande endroit contre endroit sur le pantalon, on replie la bande puis on surpique dans la couture. Ça se fait très bien à la machine à coudre, si vous en avez une. Peu importe la méthode de couture, il ne faut pas oublier de repasser pour un résultat bien propre.

Et voilà, les pantalons sont prêts à reprendre leurs aventures!

Un avis sur « Donner une p’tite jeunesse à un bord de pantalon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :